Page d'archive 6

J’apprends et j’aime beaucoup

Hebergeur d'image

 

 

 

J’ai toujours eu envie de parler le langage Sourd et Muet

c’est arrivé un jour où j’ai connu Emmanuelle Laborit dans un film

ainsi que lorsque j’ai lu  » Le cri de la mouette »

 

 

Hebergeur d'image

 

Emmanuelle Laborit : la promotion de la culture sourde
Sourde profonde de naissance, Emmanuelle Laborit a vécu son enfance dans le silence. Jusqu’au jour où on lui a appris la langue des signes. Elle s’est alors ouverte au monde et a souhaité depuis, diffuser la culture de la communauté sourde. Et pour elle, première comédienne sourde à être récompensée par un Molière, cela passe forcément par le théâtre.

En 1971, lorsqu’Emmanuelle vient au monde, ni sa famille, ni les médecins ne soupçonnent sa surdité. Pourtant, à l’âge où les enfants prononcent leurs premiers mots, elle, ne fait qu’émettre des sons perçants. Des « cris de mouette » comme disaient ses parents qui lui inspireront plus tard le titre de son livre autobiographique*.

Ces hurlements ne traduisent pas une douleur mais ses efforts pour percevoir sa propre voix, inaudible pour elle. A 5 ans, âge de la découverte du monde et de l’épanouissement, Emmanuelle se renferme sur elle-même et développe des peurs qu’elle peine à exprimer. Elle vit dans un monde dont « elle ne fait pas partie », jusqu’à ses sept ans quand un jour son père l’emmène à l’IVT (International Visual Theater) de Vincennes.

C’est dans ce centre culturel pour les sourds que la petite fille rencontre pour la première fois des adultes « comme elle ». Elle y apprend la langue des signes et parvient enfin à communiquer avec d’autres personnes que ses parents. « Ça a été une nouvelle naissance, la vie qui commence » confie-t-elle. C’est aussi cette année là que naît sa petite sœur, Marie, à qui elle apprendra très vite à « signer » et qui deviendra aussi sa plus grande confidente. « A son contact, j’ai pu voir et comprendre que la communication pouvait être très facile » raconte-elle.

Adolescente « volontaire et obstinée », Emmanuelle fait les 400 coups. Une période difficile pendant laquelle elle teste ses propres limites. Mais très vite, sa passion pour le théâtre la rattrape et devient sa raison de vivre. Le bac en poche, Jean Dalric lui propose le rôle de Sarah dans la pièce « Les Enfants du silence » (1992). Pour cette interprétation, elle reçoit un Molière de la révélation théâtrale et devient ainsi la première comédienne sourde récompensée par un tel prix. « Le théâtre m’a permis de trouver ma place au sein de la société, déclare-t-elle. Pour moi, c’est arrivé tard, mais tous les enfants sourds doivent avoir le droit à la culture, c’est indispensable pour qu’ils s’ouvrent au monde! ».

C’est ce combat qu’elle porte en elle depuis toujours et pour lequel elle dirige aujourd’hui l’IVT. Après sa création par Jean Grémion et Alfredo Corrado en 1976, l’IVT est devenu une école de langue des signes, une maison d’édition de livres bilingues et une compagnie professionnelle de théâtre. A Paris, c’est le centre de diffusion de la culture sourde. Emmanuelle Laborit en a fait un lieu de recherche, une sorte de laboratoire. « Nous ne travaillons pas autour de l’accessibilité du théâtre pour le public sourd, précise-t-elle, mais bien sur la culture de la langue des signes ». Enrichi par la mixité entre les comédiens sourds et entendants, le travail de création artistique y est unique. Tous travaillent ensemble grâce à leur corps et leurs mains. « C’est cette langue qui nous rassemble et qui nous donne notre identité ». C’est pourquoi il est si important de la valoriser!

 
Hebergeur d'image

 
Voilà que s’offre à nous :

« Assistantes Maternelles »  de pouvoir suivre une formation

« Langage des gestes pour les petits »

C’est une personne très douce qui nous apprend

Elle a un site et il s’appelle « Mamabulle »

Je vous laisse le découvrir si çà vous intéresse

(en cliquant sur l’arbre-main )

 
Hebergeur d'image
 

 

 

 

Bientôt l’Ascension …

 

 

Nous sommes allés ramassé quelques jonquilles près de St-Front

il y fait frais mais çà fait du bien çà remets les neurones à l’endroit

 

Hebergeur d'image

 

 Les prés immenses et jaunes

 

Hebergeur d'image
 

 

 

 

 

 

 

 

 

A bientôt peut être un jour je reviendrais…

Hebergeur d'image

Pour ton fils…

 
Hebergeur d'image
Ne me Jugez pas, ne me condamnez pas.
Mais plutôt, comprenez-moi.
Je suis celui qui vient de par de là.
Je n’étais plus là maintenant je suis là.

J’ai respiré le souffre et la mort.
De par de là de nos territoires.
Sur des terres hostiles, sans histoires.
Que celles qui vit du désespoir.

Dans le sable enfouis, j’ai dû.
Dans des pays oû peu sont revenus.
Où la paix des âmes est morphondu.
Dans un univers où seul la haîne vous tue.

Ne me jugez pas, ne me condamnez pas.
Mais plutôt comprenez moi.
Je suis celui qui vient de par de là.
Je n’étais plus là maintenant je suis là.

Vous tous qui me regardez.
Que croyez-vous, que vous admirez.
Puissance et déchéance, vous voyez.
Vous qui vivez dans l’ambiguité.

Ne voyez vous pas pourquoi j’ai donné.
Tout ce que vous osez demander.
Ce à lequel je me suis consacrer.
Dans un but déjà dessiner.

Ne me jugez pas, ne me condamnez pas.
Mais plutôt comprenez-moi.
Je suis celui qui revient de par de là.
Je n’étais plus là, maintenant je suis là.

Maintes fois par tous répété.
Dans une fuite en avant, discipliné.
Où tant de fois nous avons recommencer.
Que même le temps ne peut plus compter.

De l’ère des temps, seul le nom a changé.
de l’ère des temps, même l’entracte est demeuré.
D’hier à aujourd’hui, les acteurs se sont remplacés.
Juant leur pièce sur le grand échiquier.

Ne me jugez pas, ne me condamnez pas.
car peut-être je ne reviendrai pas.
Avant c’était le combat de la liberté.
Maintenant ce combat c’est pour votre liberté.

Pour toi je la dédie à ton fils.

Papi Mike

 

 

********************

 

 

 

 

 

 

 

 

Papi a écrit

j’ai écrit ce petit mot pour nous rappeler, le quotidien nous attendant à la croisée des chemins. Alors que bien souvent seul s’accomplit notre destin.

Je sens les années fuir.
Et le soleil s’affaiblir
Mes mains tremblent devant l’avenir
Sans savoir ce qu’il va en advenir

De ma jeunesse qui n’en finit plus de vieillir.

J’ai pleuré sur les affres de la lie.
Me suis réjouie des petits bonheur d’une vie
J’ai plonger dans la Fontaine de Jouvence
Voici que maintenant approche le temps de la redevance.

Les combats de la vie m’ont courber l’échine
M’ont appris à plier pour mieux résister
Et quand je me redresses aujourd’hui
Je fais face aux vents et marées sans flancher

De mes jambes qui fuient mes pas
Il ne reste que mes bras pour t’acceuillir
Avec toi je suis à l’abri des intemperries
Car tu es pour moi la raison que je sois

Toutes les forces qui me restent sont à l’ombre de mon coeur
De lui nait cette lumière et ces énergies

Vers toi j’étends mes bras
Alors que ma jeunesse s’enfuit sans bruits
Pour te rattraper et te garder
Mais tu es déjà emprisonner dans mes pensées.

Merci Papi Mike

 

Je vous en prie encouragez-le

 

Vincent est un ami de la famille,

Nous avons été choquer par ce drame, nous essayons de le soutenir lui et sa famille

Ce matin ma belle sœur m’a dit que son frère Romain avait créé un blog afin de mettre au courant ses amis, ses parents et son frère sont à Barcelone où s’est passé l’accident, il est gravement atteint et ne peut pas encore être transporter pour retourner chez lui…

C’est en rentrant d’un voyage    « La Route de l’Atlas »   que  le terrible accident est survenu le 28 février 2012 sur la route du retour du 4L Trophy

 

La vie continue… Bon lundi

Hebergeur d'image

Message urgent…. fais circuler SVP

Hebergeur d'image

 

Message urgent…. fais circuler SVP

Disparition de notre très chère amie Nadia à Offenbach-sur-le-Main en Allemagne

le vendredi matin 27 janvier 2012

Nadia  âgée de 43 ans, 1m69 a quitté à pied son domicile situé à Offenbach ville a coté de frankfurt

Depuis lors, elle n’a na plus donner de signe de vie


Faites circuler s’il vous plait

Merci

Pour eux …

Hebergeur d'image

C’est pas difficile et çà peut les aider

Merci

Hé bé vi eux ils sont contents……. Pas moua!

Hebergeur d'image

C’était un cadeau de notre Val que j’avais mis de côté …


1...45678...102

Bienvenue

Bienvenue

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Que du Bonheur !

Que du Bonheur !

Catégories

AMICALEMENT…

Vous êtes BIENVENU(E)S sur mon blog si vous avez à prendre des images pas de problèmes comme beaucoup de monde je me sers sur le Net... Par contre vous devez respecter mes photos personnelles, je me ferais un plaisir de vous les offrir si vous le demandez... FAITES COMME MOI UN PETIT MESSAGE VAUT MIEUX QUE LE PLAISIR D'ENNUYER LE MONDE...

Au cas où je suis là !!!

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Blog de MARILOU |
Anne, Sébastien, Clément, C... |
Le jardin de Julie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bachir2008
| ma vie
| mapetitevie