• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 31 octobre 2011

Archives pour 31 octobre, 2011

Il était une fois,

 

Hebergeur d'image 

… loin au fond des bois, un pays nommé :

« pays secret ».

On chuchotait, on supputait, on imaginait, mais la réalité était pire…

sorcières, mauvais génies,

s’y retrouvaient,

y complotaient,

y manigançaient.

Humains passez votre chemin,

Ne vous arrêtez pas,

N’essayez pas de percer les secrets des potions magiques !

Tout autour, les crapauds coassaient, bavaient,

les araignées tissaient leurs toiles !

Dans toutes les contrées avoisinantes, on tremblait.

Que se passait-il là-bas au fond des bois ?

Bientôt le grand sabbat des sorcières, bientôt…

Dans les campagnes, on s’agitait, on réfléchissait…

La récolte des citrouilles battait son plein quand une idée fusa.

On creusa, On découpa, On sculpta…

On choisit de grandes perches,

On plaça des bougies dans les potirons,

qui devinrent dans la nuit noire des têtes d’épouvantes !

Emmitouflés dans de grandes capes noires,

les villageois brandirent leurs perches garnies des potirons,

transformés pour l’occasion, en monstres flamboyants !

Frappant des pieds, ils se mirent en marche,

pour encercler, là-bas, au fond des bois, le pays de l’horreur !

quelle ne fut pas leur surprise, d’entendre des chants,

de voir s’écarter devant eux , les branches, les ronces et les taillis.

Ils se laissèrent guider, pousser,

par une force qui les conduisit vers une clairière

où brûlait un grand feu.

Tout autour, sorciers, magiciens,

génies et lutins dansaient et chantaient pour accueillir les humains.

Bienvenue à vous !

Pour Halloween

Le savez-vous

Nos pouvoirs vous sont donnés !

Jetez des sorts,

Amusez-vous

Mais Méchanceté n’utilisez jamais,

Car Au pays des secrets

Enfermés vous serez A tout jamais !

Une journée, une seule, Vous est accordée !

Halloween est né !

 

 

Hebergeur d'image

 

Cheval et amour…

 

 

Hebergeur d'image

 

 

Tant de ressemblance,

Mais tant de différence,

l’amour traverse les âges,

La haine emporte les âmes,

La vie nous rend sauvage,

et l’enfance nous arme

Tel les chevaux,

dressés pour la course,

le temps, nos rivaux,

nous poussent à une course

Mais que devient l’amour?

Entre deux galops…

peut-être avoir un toujours ?

Somme nous si sot,

toujours empressé et indéterminé.

oublions nous de rêver ?

Sauvage est souvent notre coeur

courageux, mais empressé,

Sommes nous devenus esclave,

D’une course inachevée,

Sommes nous devenus orage,

d’une terre ensanglantée,

Sommes nous seulement ardeur,

d’être désenchanté,

Mon doux poney si petit,

mais si vrai,

Mon doux poney

Plein de vie,

et si gai,

Aucun étalon,

n’est à ta taille

mon petit démon,

tu gagnes toute les batailles,

Un corps de centaure,

pour coeur d’ange

au delà des songes,

tu vaux de l’or

A jamais je te respecterais,

car ton coeur

malgré tes douleurs

est sans méfait

Ce poème est écrit par Philippe

 

 Merci   Hebergeur d'image

 

 

 

 



Bienvenue

Bienvenue

octobre 2011
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Que du Bonheur !

Que du Bonheur !

Catégories

AMICALEMENT…

Vous êtes BIENVENU(E)S sur mon blog si vous avez à prendre des images pas de problèmes comme beaucoup de monde je me sers sur le Net... Par contre vous devez respecter mes photos personnelles, je me ferais un plaisir de vous les offrir si vous le demandez... FAITES COMME MOI UN PETIT MESSAGE VAUT MIEUX QUE LE PLAISIR D'ENNUYER LE MONDE...

Au cas où je suis là !!!

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Blog de MARILOU |
Anne, Sébastien, Clément, C... |
Le jardin de Julie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bachir2008
| ma vie
| mapetitevie